JJ & Will sur la route...

Montauban & Moissac

Aujourd’hui encore, direction le sud de la région. Nous commençons notre balade par Montauban qui nous avait paru digne d’une visite lors de notre passage dimanche dernier.

Comme Albi, beaucoup de constructions en briques, dont le pont vieux. Un café devant l’église Saint-Jacques, une balade dans les rues du centre ville et nous déjeunerons sur la place Nationale.

Nous continuons vers Moissac, son abbaye et son raisin ! Nous y arrivons vers 3 heures, 3 heures moissac... Une partie de l’abbaye a été détruite quand a été construite la voie ferrée qui passe en contre bas. Il en reste l’église et son impressionnant portail roman, mais également le cloître et le trésor.

Bizarrement, l’entrée du cloître se fait par l’office du tourisme. C’est assez mal indiqué. La visite est quelque peu perturbée par un petit groupe de retraités "hurlants", du genre à ne pas pouvoir faire un pas sans lâcher un commentaire : "A mais qu’est-ce-que c’est beau... Gérard tu l’as pris en photo ? Et toi Raymond, tu es monté au premier étage ? Qu’est ce qu’il y a à voir là haut ?..."

Chargement en cours...
image 1 du panorama image 2 du panorama

Nous terminerons notre visite, qui par un glace au raisin, qui par un jus de raisin maison... La glace au moissac, ça n’a pas grand goût !

Sur le chemin du retour, nous souhaitons voir la pente d’eau de Montech. Sensée remplacer les 7 écluses successives du canal, le système devait pousser le long d’une pente une masse d’eau sur laquelle flottait la péniche... Visiblement cet équipement a été abandonné pour des raisons de sécurité après juste quelques mois de service...
Nous errons pas mal pour la trouver, c’est très mal indiqué ; au moment ou nous décidons d’abandonner les panneaux "pente d’eau" font leur apparition.

Il nous faut ensuite retourner à St Grat où Resi doit nous ouvrir les portes de l’église. Malgré les déviations nous arriverons à l’heure.
L’église en elle-même n’est pas passionnante, toute petite, une décoration assez kitch mais ce qui est vraiment étonnant c’est d’avoir une église "pour soi". Nous ouvrons les placards, remuons les chasubles, étudions le reliquaire du saint, soulevons les missels, Rési chantera pour nous un cantique et nous réveillerons une chauve-souris. Un merveilleux souvenir.