JJ & Will sur la route...

Lanzarote

avril 2009


Afficher Lanzarote sur une carte plus grande

Pour approfondir

Centros de arte, cultura y turismo

Le nord et la côte ouest

Si le sud est un peu plus "touristique", parce qu’abrité des vents dominants, le nord a gardé un petit côté plus "authentique". Les villages comme Haria, par exemple, à quelques kilomètres au nord de Téguise, et son marché (soit-disant) artisanal, où l’on retrouve les même babioles que dans tous les marchés artisanaux.

Quoi qu’il en soit, le nord vaut le déplacement. La petite route serpente sur le flanc de volcans plus anciens que dans le sud. Le paysage est donc beaucoup plus vert. Beaucoup de cultures en escaliers occupent les pentes. Complètement au nord, après une route sur l’extrême bord de la falaise (sujets au vertige s’abstenir) se trouve le Mirador del Rio qui offre une superbe vue panoramique sur les Îles Gracieuses, à quelques milles au nord.

Un peu plus à l’est, les fameuses grottes dites "Cueva de los Verdes" ont été formées par une coulée de lave, il y a 5000 ans. Il en reste un décor surprenant, de toutes les couleurs. Même qu’en cherchant bien, on trouve aussi un peu de vert ! Serait-ce là l’origine du nom ? ou bien la couleur du costume du guide ? Un kilomètre plus loin, il y a Jameos del Agua... Grotte aménagée en vague parc de loisir + bar lounge... Pas vu... A vous de nous dire si on a eu tort !

La côte ouest est beaucoup plus sauvage. Peu de villages. Des falaises abruptes au nord... Au sud on trouve le parc de Timanfaya (voir là)
Vu les conditions éoliesques, ce côté de l’île est très couru des véliplanchistes et autres kitesurfers, comme à la Calleta de Famara ou à La Santa.