JJ & Will sur la route...

J9 Percé

Le soleil est toujours et plus que jamais là.
Incontournable à Percé, outre le rocher, la visite aux fous de Bassan sur l’île de Bonaventure. Nous prenons nos billets pour la traversée à côté de l’hôtel. Un départ tous les trois quart d’heure, nous prenons le bateau de 11h, après un petit « espresso » en terrasse.
Un petit tour du rocher percé commentaires inclus – banc de calcaire du dévonien de 483m de long sur 88m de haut, la dernière arche s’est effondrée en 1845 – et nous accostons sur l’île de Bonaventure.

L’île entière est une réserve naturelle parcourue de 4 sentiers. Les fous de Bassan se trouvent à l’opposé du ponton. Suivant les conseils du naturaliste qui nous accueille sur l’île nous prenons le sentier le plus court pour aller voir les oiseaux et le plus long pour en revenir. Une heure de marche dans une forêt claire aux odeurs de pin et de guimauve. Soudain une rumeur. Un bruit bientôt une cacophonie. Et là des centaines de fous de Bassan, volant, caquetant, piaillant à moins d’un mètre de nous. Un spectacle fascinant. Nous faisons des dizaines de photos en quelques minutes. Par contre l’odeur est terrible. Nous reprenons le sentier pour trouver un endroit calme pour manger nos sandwiches, ici le bruit, l’odeur et les plumes ne sont pas propice au pique-nique. Environ 2 km plus loin nous trouvons une petite plage de galets : parfait ! Nous déjeunons face à la mer. Une bande phoques pêche à une dizaine de mètre du rivage.
Les sandwiches expédiés, nous continuons notre tour de l’île par le chemin du roy. Le décor change. Nous passons de la forêt d’épinettes à la lande. Nous passons devant le cimetière du temps où l’île était habitée par des pêcheurs de morue puis rejoignons « l’aire de service » où nous attendons le bateau du retour devant une Molson dry.

Nous regagnons Percé sous le soleil, reprenons des photos de la roche percée à la lumière déclinante, sirotons une autre bière à une terrasse ensoleillée.
Retour à l’hôtel, bain chaud et dîner à la maison du pêcheur, sans doute le meilleur restaurant de poissons de Percé. Soupe de poisson et soupe à l’algue marine, noix de pétoncles flambées au raisin et à la noix de Grenoble, filet de saumon grillé.
Gros dodo pour notre deuxième nuit au Riotel Percé.