JJ & Will sur la route...

J8 Evora / Lisbonne

Mardi 27 juillet
Départ pour Lisbonne via Sétubal - Personne sur l’autoroute en une heure nous sommes à Setubal - Jolies ruelles, places ombragées (enfin !) - Igreja de Jesus : fermée, c’est l’heure de déjeuner, nous ne verrons pas ses piliers torsadés
Ruelles engorgées d’échoppes proposant des poissons grillés : tables d’un coté, barbecue de l’autre... nous déjeunons dans l’une d’elles.
Dernière ligne droite avant Lisbonne - Ponte Vasco de Gama : vue sur Lisbonne et ses collines, noyées dans la brume.

Décidons de rendre la voiture tout de suite à l’aéroport, comme prévu, et de prendre un taxi pour nous conduire à l’hôtel ce qui s’avèrera être une bonne idée vu la complexité de la ville...
Le chauffeur nous arnaque sur le tarif mais nous préférons jouer les "touristes" et nous écraser plutôt que de tenter une explication en luso-anglais qui ne mènerait sans doute nulle part.
Pensão Anjo Azul : petite chambre en L, photos de Maui au mur, rideaux Habitat, tuyau de douche déglingué, vue sur la buanderie... - Nous vidons les sacs : tout sur des cintres, il n’y a pas d’étagères ; une douche et partons à la découverte de la ville.
Lisbonne foisonne ! Tout se mêle, s’entrelace, se frotte : une ruelle calme côtoie une esplanade fourmillante, un tramway hors d’âge cahote autour d’une station de métro, une façade gothique dissimule un hall de gare au design ultra-moderne.

Grappes de touristes, vendeurs de hash à la sauvette, hommes en cravate partant prendre le bac : Lisbonne est belle et vivante ! Surtout après Evora...

Nos plans de ville ne sont pas assez détaillés : nous allons à l’Office du Tourisme pour nous en procurer des « officiels ».