JJ & Will sur la route...

J3 - Du musée national à l’ancienne Agora

Lever sur les coups de 9 heures et petit déjeuner pantagruelique comme hier ! La petite serveuse du bar jouait à Sophie Davant hier en prédisant de la pluie et des orages mais nous a rassuré en disant : c’est pas pour Athènes, mais plus pour le nord... Quoiqu’il en soit le ciel est bleu, peut être un peu plus laiteux, par contre le vent s’est levé, et du coup la température a bien du perdre 5 degrés.

Nous nous dirigeons vers le musée archéologique national : ("Pou inei to ethniko musseio parakalo ?") nous remontons Athinas jusqu’à la place Omonia et continuons sur le boulevard du 28 octobre. Un petit quart d’heure plus tard, nous voilà rendus. Il n’y a pas grand monde, le musée est bien climatisé : nous y passerons la matinée. Nous commençons par les sculptures, des kouros, encore des kouros. Période pré-classique. Un detour par les expos temporaires : « L’age du bronze » et « Praxitèle » puis de nouveau les sculptures, « classiques » cette fois. A l’étage les vases : géométriques, orientalisants, à fonds noirs, à fonds blancs... La totale. Et enfin les trésors mycéniens et l’art préhistorique (dont les fameuses statues cycladiques). Un très beau musée. Les pièces sont merveilleusement mises en valeur tantot sur des murs blancs tantot sur des murs de couleurs chaudes (rouge, marron).
Un seul défaut : l’ordre de visite n’est pas forcement très clair...
Déjeuner devant le musée dans une petite oasis de fraîcheur à l’ombre des arbres puis repos à l’hôtel en attendant que la chaleur baisse.
Sur les coups de 17h nous repartons vers le centre ville pour visiter l’ancienne Agora. Les ruines ne révèlent pas grand chose : des murets de 80 cm de haut et des bases de colonnes. La promenade est cependant assez agréable au milieu des oliviers et des ficus. Le temple d’Héphaïstos parfaitement conservé et la stoa d’Attale, reconstruite par l’Ecole Américaine, méritent de s’attarder. Le temps à l’air de se couvrir, le vent se lève et le ciel s’obscurcit : un dernier coup d’oeil à l’église Agii Apostoli et à ses fresques et nous décidons de remonter à l’hôtel pour éviter l’orage qui couve et reposer nos pieds fatigués.
Le coucher de soleil orageux du toit-terrasse de l’hôtel est magnifique.
Pour ne pas dîner sur les Plakas nous nous dirigeons vers Thissio mais, en route, des petites tavernes rue Agio Dimitriou nous attirent et nous passons là notre dernière soirée à Athènes.

En rentrant à l’hôtel nous commandons notre taxi pour le lendemain. Il faut que nous soyons au Pirée à 7 heures pour prendre notre ferry vers Mykonos. La nuit va encore être courte (réveil prévu à 5h45 !)

Un café sur le toit-terrasse de l’hôtel pour profiter une dernière fois de la vue sur l’Acropole illuminée.