JJ & Will sur la route...

J2 : Bequia / Tobago Cays

Si le soir tombe vite, le soleil se lève tôt ! A 6 heures du matin les premiers sont déjà levés et les premiers coups de pompe des toilettes se font entendre... Les poissons vont être contents.

Aujourd’hui c’est marché... Nous grimpons tous dans l’annexe à destination de Port Elisabeth. Quartier libre pour découvrir notre première île !

Un peu de géopolitique : Saint-Vincent et les Grenadines est un Etat indépendant depuis 1979, membre du Commonwealth. Il est composé d’îles de tailles variables, les plus connues étant Saint-Vincent, Moustique, Union... La monnaie est le "Eastern Caribbean Dollar", autrement appelé E.C. (prononcer I CI, à l’anglaise (on s’est longtemps demandé pourquoi Dollard Caribbean se disait "ICI"...)). 1$ E.C. = +/- 0,33 €.

JPEG - 34.3 ko
EC

On trouve qu’ils ont donné un petit air créole à Elisabeth, vous ne trouvez pas ? Bref, ils ont gardé le petit côté anglais qui dépayse à coup sûr : ils roulent à gauche... C’est pas que dans ces îles il y ait beaucoup de voitures, mais bon faut toujours "look left" comme c’est écrit sur les passages piétons à Londres.

Un peu comme dans tous les pays qui sortent de la période coloniale (et pour eux c’est tout récent), visiblement une partie de la population n’a pas l’air de rouler sur l’or... Par contre la religion rasta a beaucoup d’adeptes... Il n’y a qu’à voir le regard de la plupart des gars désoeuvrés qui trainent dans les rues.

Une fois débarqués, nous nous dirigeons vers le centre ville en longeant la mer sur un promontoire bordé de cafés. Celui là est essentiellement composé d’une grande rue commerçante qui part du port, avec quelques magasins à droite et à gauche. Les supermarkets alternent avec quelques magasins de fringues et de souvenirs. Une banque (avec le D.A.B. en panne et 20 mn de queue pour changer 20 €... on abandonnera), la boutique "LIME" (le Orange local : internet téléphone...), un petit marché avec des stands de légumes et de "vin de ganja" (!!!)... Aussi un stand de t-shirts : save water, drink beer !

Chacun se promène et nous nous retrouvons pour l’apéro dans un café au bord de l’eau.
Nous déjeunons sur le bateau puis levons l’ancre en direction de la réserve naturelle des Tobago Cays. 3 heures de navigation... De la rigolade quoi !

Chargement en cours...
image 1 du panorama image 2 du panorama

Nous mouillons dans une passe entre deux petites îles inhabités "ti Bateau" et "Ti Rameau". Sur Ti Rameau nous sommes attendus vers 20 heures pour un barbecue sur la plage. Nous avons juste le temps d’une petite baignade, puis un gros grain arrive et éclate. Nous en avons déjà eu quelques uns mais qui ne duraient pas. Celui là dure bien une demi heure. Notre barbecue va-t-il être compromis ? Que nenni. A 19h30 nous grimpons dans l’annexe et nous dirigeons vers la plage. Roméo et son équipe a fait chauffer les braises. Nous nous installons sur des tables en bois plutôt rustiques et déballons ce que nous avions apporté du bateau : la vaisselle et la boisson ! Le repas est savoureux... Les langoustes copieuses et cuites à point, les légumes qui les accompagnent très bons aussi. Seul problème : Jean-Claude (un pote à Roméo) a apporté le groupe électrogène qui nous éclaire... Et décide à 21h30 que ça suffit ! Nous avons à peine fini de dîner qu’il débranche tout et rentre au bercail avec son matériel... Nous finissons donc la soirée à la lueur des quelques lampes de poches que nous avons apportées. C’est ça des vacances "roots" !...