JJ & Will sur la route...

J2 Vagos / Porto

Mercredi 21 juillet
En route vers Aveiro : traversée des villages entre la mer et la lagune - Maisons gigantesques souvent laides et couvertes de carreaux de céramique ou peintes d’un jaune pas franc - Dans les villages nombreuses belles maisons à l’abandon…
Aveiro : promenade au bord du canal central, le long des molieiros - Visite de la Sé (cathédrale) et du musée d’art sacré dans l’Antigo Convento de Jésus : premier contact avec le baroque portugais.
Peu de monde dans les rues : ni portugais, ni touristes !

Déjeuner dans le centre commercial : restaurant de cuisine traditionnelle où nous découvrons le principe des "entrées" : fromages frais, olives et jambon servis sans avoir à les demander mais payants...
Crochet par Costa Nova : petite station balnéaire au bord de la lagune d’Aveiro - Maisons de bois peintes de rayures colorées : charmant !
A Porto, difficultés pour trouver la rua do Bomjardim où se trouve notre hôtel - La rue change trois fois de sens de circulation : galère - Des travaux à tous les coins de rue…
Porto Residencial Grande Rio : petit hôtel, calme, lui aussi en travaux - notre chambre donne sur la rue, des bâtiments rougeâtres en décrépitude...

Descente vers le Douro - Porto est un immense chantier : travaux, poussière, immeubles désaffectés mais peu de bruit et là encore peu de gens - Plus nous descendons plus les rues deviennent étroites.

Des portes ouvertes laissent apparaître des boutiques et des ateliers étroits et très profonds - Sur le Cais da Ribeira, vue sur les chais de Porto et le Ponte D. Luis, nous prenons une bière au soleil jusqu’à sa disparition du quai.

Ballade dans le quartier Ribeira : linge aux fenêtres, vieille au balcon qui nourrit une mouette, envol de pigeons : une vrai carte postale ! - Traversée surréaliste d’un tunel affreusement bruyant.
Dîner sur le quai dans un attrape-touristes - Nous faisons remporter les "entrées" et essayons les tripes à la mode de Porto… Bof !

Remontons à pied à l’hôtel - Halte à la gare São Bento pour voir les azulejos