JJ & Will sur la route...

J2 Montréal / St Alexis des Monts

Réveillés à 5h. Rendormis. Réveillés à 7h. Attendre le petit dej de 9h30.
La salle à manger est pleine, nous déjeunons dans la cuisine, au soleil.
Discutons un peu avec la demoiselle, Marysia qui prépare les repas – C’est-tu loin la Gaspésie ? j’y suis jamais allé… – Finissons nos cafés sur le perron, pour fumer une clope.
En route pour Saint Alexis des Monts.
Boite automatique : intégrer le fait que la voiture ne peut pas caler. A partir de là tout baigne !

Rejoignons Sherbrooke et traversons tout l’est de Montréal jusqu’à Charlemagne. Puis la 40 – autoroute Félix Leclerc ! (aurons nous un jour en France une autoroute "Maurice Chevalier" ou "Edith Piaf" ?) – jusqu’à Joliette.
Déjeuner à Louiseville d’un maousse sandwich. Lu sur une vitrine au sujet de la route que la municipalité est en train de refaire : « ce n’est pas avec de l’asphalte noire qu’on fait la lutte contre le racisme ».
Radio Rock Détente nous accompagne tout le long du chemin : Eric Lapointe, Luce Dufault, Patsy Galant ! – Cette nuit il fera 7°C si vous faites du camping sortez les chaufferettes.

Nous quittons l’autoroute pour atteindre St Alexis puis Sacacomie. Route de montagne avec virages à gogo et pentes jusqu’à 15%. La température passe de 19° à 16°… En haut d’une côte : le lac Sacacomie. Magnifique !
L’hôtel Sacacomie joue la carte « ma cabane au Canada » à 300% ! Tout est en bois, sorte d’énorme chalet en rondin. Hall avec cheminée monumentale en action. Animaux empaillés. Nous avons une chambre régulière avec vue sur la forêt. Très sympa.
Décidons d’aller à la plage par les sentiers. Ballade, détours, sentier hors piste. Croisons un écureuil qui nous regarde sans être effarouché.
Empruntons un sentier indiqué « plage 0,7 km ». Il a du être entretenu il y a 10 ans… Nous traversons des tourbières, croisons quelques moustiques et parvenons enfin au bord du lac. Il fait beau… C’est superbe. Des fauteuils nous tendent les bras… C’est calme, mis à part des gamines italiennes qui pataugent les pieds dans l’eau, et un groupe de français qui réfléchissent tout haut… « Bon alors le lac fait 42 km de tour, si on loue un bateau, il faut compter 6 heures… » Des gens se baignent. Dommage qu’on n’ait pas les maillots de bains, on se serait sûrement laissé tenter. Une dame tombe d’un pédalo…
Après une grosse heure à lézarder, nous remontons à l’hôtel par le chemin officiel, cette fois, un trottoir en bois qui longe la falaise, entrecoupé d’escaliers.
Nous testons les billes d’huile de bain à la lavande offerte par le jade blue et allons prendre l’apéritif sur la terrasse au soleil couchant. Il fait encore bon mais le soleil tombe vite et la fraîcheur va vite arriver. Le barman est français. Nous lui demandons comment donner des pourboires.
En écoutant la conversation de la table voisine, nous apprenons que Zinedine Zidane et que johnny deep (et Vanessa) ont séjourné ici.
Dîner. Petit salé au lentilles en terrine, mousse de foie de canard pour l’entrée après une « fumante » soupe de poireaux, et filet de truite de Saint Alexis à l’unilatérale. Chardonnay de l’Ontario. Tarte au sucre et salade de fruits. Délicieux.
Zou, au dodo !
La chambre est calme, à part de temps en temps le moteur d’une clim ou d’une extraction qui se déclenche… Nous dormons d’une traite dans une couette toute douce jusqu’à 7h30.