JJ & Will sur la route...

J1 Paris / Montréal

Vol sans problème. Moins long que prévu. Par contre, longue attente pour récupérer les bagages.
Accueil très sympathique et limite trop expansif (génial ! formidable ! merveilleux !) de Simon chez Alamo pour récupérer la voiture de location.
Un Chrysler Pt Cruiser blanc. Découverte et apprentissage de la boite automatique.
En route pour la grand ville !

Nous sommes vite stoppés dans notre élan par les bouchons et mettons une heure pour faire dix bornes (sous la pluie) ! Mauvaise sortie d’autoroute : Pont Jacques Cartier. Reprenons le Bd René Levesque. Ratons la rue de Bullion où se trouve le gîte. Tour du pâté de maisons nous finissons par arriver au Jade Blue.
Jolie petite maison typiquement nord américaine : double escalier, perron avec banc en bois et fer forgé.
La porte est fermée. Petite sonnette. Pas de réponse. Toc toc. Toujours pas de réponse. Coup de fil : messagerie en anglais. Nous appelons l’agence de voyages pour savoir que faire. Valérie - très chaleureuse – se renseigne et nous rappelle : c’est un gîte autonome ; il y a quelqu’un le matin mais personne le reste du temps. La porte s’ouvre avec un code, par contre elle n’a pas le nom de la chambre. Nous donne le numéro de la « madame » qui s’occupe du gîte – appelez plutôt d’une cabine ça vous coûtera 25 cents. Malheureusement nous n’avons pas 25 cents… La « madame » nous rappelle dans la cuisine : nous avons la chambre Toscane.
Un rien kitch mais charmant.
Question : où garer la voiture ?
Rue de Bullion deux panneaux : interdit de stationner du lundi au samedi de 7h à 17h et autorisé aux résidents de 17h à 3h… Pas clair.
Les policiers nous indiquent un parking juste derrière le gîte – Et ne laissez rien dans la voiture, le vol de touriste c’est un fléau à Montréal. Le parking est payant de 7h à 22h… Tranquille pour la nuit mais à 7h du mat ?
Le temps de tester le wi-fi et nous partons diner.
Sainte Catherine. Pas très animée, un peu délabrée, pas mal de gens font la manche.
Au coin de St Denis : concert de rock. Des policiers tentent d’embarquer un punk sous les huées de sa horde.
Sainte catherine – village. Pas beaucoup plus animé mais plus de restos un peu chics. Resto italien ou asiatique avec ambiance feutrée.
Dîner au Club Sandwich. Désert, un peu glauque mais bien nourrissant.
Retour à l’hôtel. Sur le chemin du retour changeons la voiture de place pour être tranquille jusqu’ à 9h du mat.