JJ & Will sur la route...

De la cathédrale aux remparts

Mal dormi ! Le lit est inconfortable à souhait et les murs sont en carton pâte. La voisine est rentrée tard dans la nuit, a pris un bain... Nous avons tout entendu. Les boules Quiès seront à nouveau bien utiles. Aujourd’hui, direction le centre historique et la cathédrale.

Le temps est un peu moins ensoleillé qu’hier, mais la température est encore bien agréable. Partout, les vitrines nous rappellent que c’est bientôt la Semaine Sainte, le moment à ne pas manquer à Séville. Les confiseries proposent des sucreries dans des bonbonnières "pénitents", dans les églises les "pasos", qui seront portés lors des processions, sont en cours de décoration, et certains magasins de confection proposent même des habits de pénitents...

Nous passons par la plaza Nueva et l’hôtel de ville puis arrivons sur la plaza Virgen de los Reyes où se dresse la cathédrale et la fameuse "Giralda", un des symboles de la ville. Moultes calèches attendent le touriste le long des trottoirs.

Il y a un peu de monde, mais l’attente est relativement courte. Nos billets en main, nous pénétrons dans la cathédrale, la plus grande église de la chrétienté, d’après le Guide Vert. C’est vrai que c’est impressionnant. Le choeur au centre laisse mal entrevoir les dimensions mais elle nous paraît effectivement plus grande que Saint-Pierre de Rome... Bien plus richement décorée également. Partout des dorures, du marbre, des toiles... Un immense orgue avec 4 jeux de tuyaux qui se font face...

Nous continuons notre visite en grimpant les 37 niveaux de la Giralda qui offre une superbe vue sur toute la ville. L’espace est restreint au sommet ! Il faut faire la queue pour parvenir à prendre une photo !

Il est déjà tard et notre estomac crie famine ! Nous redescendons et nous rendons vers un petit restaurant que nous avions repéré du sommet pour déjeuner. Pas donné, mais pas mauvais !

Nous avons tellement mal dormi cette nuit qu’une sieste s’impose. Nous retournons à l’appartement prendre un peu de repos, avant de repartir pour une nouvelle promenade, vers les fameux remparts de Séville. Il n’en reste plus grand chose... Juste 500 mètres, entre deux portes. Nous redescendons par la rue San Luis. C’est dommage la plupart des magasins ainsi que les églises sont fermés.

Nous dînerons à l’heure espagnole (21h30) sur la plaza El Salvador, devant l’église du même nom.